Installation d’un interrupteur simple d’éclairage

8 octobre 2019
installations interrupteurs

L’interrupteur est le moyen le plus élémentaire pour commander un circuit électrique. Ce dispositif permet d’interrompre ou de rétablir le courant en agissant sur l’un ou plusieurs fils électriques aussi appelé conducteur de phase. L’installation d’un interrupteur simple d’éclairage n’est pas chose compliquée. Il est cependant nécessaire de maîtriser la base du schéma électrique et de connaitre les précautions de sûreté indispensables.

L’interrupteur : un appareil électrique très simple

Lors de l’installation d’un interrupteur, il faut d’abord changer la couleur d’isolant du conducteur au passage de l’interrupteur. L’interrupteur agit toujours sur le fil de phase et jamais sur le neutre. Sur un câble souple, la coupure peut être unipolaire c’est-à-dire unifilaire ou bipolaire c’est-à-dire sur les deux fils. L’interrupteur peut être soit encastré, soit vissé en applique. Le raccordement aux conducteurs se fait par bornes à la manière d’un domino.

Il existe différents types d’interrupteur dont le simple à bascule destiné à commander un éclairage. On distingue l’interrupteur temporisé, l’interrupteur crépusculaire, l’interrupteur différentiel, l’interrupteur variateur de lumière, etc. En général, la pose d’un interrupteur est relativement simple. Le principe de fonctionnent varie selon le type de branchement et de câblage. Parmi les principes de fonctionnement les plus fréquents, on peut citer :

  • le va-et-vient : pour commander un circuit depuis un seul point
  • le bouton-poussoir et à bascule qui permet de transmettre une impulsion ou d’établir un contact
  • l’interrupteur différentiel divisionnaire qui peut couper automatiquement l’alimentation du circuit électrique quand l’intensité du courant est différente entre les deux fils du circuit
  • l’interrupteur détecteur de mouvement
  • le thermostat qui réagit en fonction de la température

Comment installer un interrupteur ?

Pour réussir l’installation d’un interrupteur simple d’éclairage, voici les principales étapes à suivre :

  1. On coupe le courant afin d’éviter les accidents électriques. Pour désactiver le courant, on peut activer le disjoncteur divisionnaire ou le disjoncteur principal.
  2. On enlève l’ancien interrupteur : On commencer par retirer la façade attachée au mur à l’aide d’un tournevis.  On débranche ensuite l’interrupteur, puis à l’aide d’une pince-coupante on coupe les fils électriques au ras du gainage isolant si ces derniers sont endommagés.
  3. On préparer le branchement de l’interrupteur puis on met en place le nouveau dispositif en suivant les indications de la notice.

Type de boite d’encastrement pour brancher l’interrupteur à éclairage

Le choix de la boite d’encastrement ne doit pas être fait par hasard mais va dépendre du montage électrique. Selon le type de chantier, il faut choisir entre :

  • les boites d’encastrement à sceller
  • les boites d’encastrement “classiques”.
  • les boites d’encastrement BBC étanches à l’air

Les boites d’encastrement se distinguent selon deux critères: le nombre de poste ou d’appareillage électrique qu’elle peut comporter ou la profondeur de la boite d’encastrement.